L'expérience de stage chez EMOTIC avec Raphaëlle

Quel est mon rôle chez Emotic ?

L’objectif de mon stage était de travailler sur les nouveaux usages de la Réalité Augmentée en concevant une application. Après de nombreuses veilles sur les différentes technologies et un benchmark des applications existantes, il m’a été demandé d’intégrer le dispositif à une problématique client. En travaillant sur l’expérience utilisateur et l’ergonomie, j’ai créé un outil d’aide à la vente intégrant un simulateur de menuiserie en réalité augmentée.

Au cours de mon stage j’ai également pu assister mes collègues sur plusieurs projets : animations d’écrans pour dynamiser nos interfaces, borne vidéo, wireframes ainsi que des maquettes haute définition.

J’ai eu l’occasion de participer à des ateliers “Emosearch” menés par notre UX Researcher. Ces ateliers m’ont permis d’apprendre à voir plus loin, sans contraintes de temps ou de budget et d’une manière différente comme penser une expérience par les sens (ouïe, vue, odorat etc.).

Qu’est-ce qui m’a marquée lors de mon premier jour ?

Quand je suis arrivée pour mon premier jour j’étais un peu nerveuse, l’accueil chaleureux de toute l’équipe m’a mise tout de suite en confiance. J’ai été accueillie par Quentin et Justine qui se sont occupés de moi en l’absence de mon maître de stage les premiers jours.

Sur mon poste de travail se trouvait un mot de bienvenue accompagné d’un nerf muni d’une seule munition. Le mot de bienvenue listait les choses que j’avais le droit de faire “dire non, préféré le thé au café, etc”. D’une certaine manière, ça m’a rassurée.

Comment se déroule une semaine/journée type ?

Mes journées de travail sont généralement coupées en deux. Travaillant sur différents projets, je les alterne pour pouvoir prendre du recul. J’essaie d’anticiper ma charge de travail même si des urgences peuvent arriver. À chaque fois que l’on m'assigne des missions, je demande une contrainte de temps dans laquelle je dois les réaliser afin de m’aider à organiser mes semaines.

Au début de mon stage, j’étais assez anxieuse sur le fait de réussir à organiser mes journées. J’ai vite été rassurée et accompagnée grâce à un point hebdomadaire avec toute l’équipe UX afin de voir ce qui a été fait, ce qui doit être fait et ce qui est terminé.

Quels sont mes attentes pour la suite ?

Après mon stage chez Emotic, je vais terminer ma troisième année de cycle bachelor en design d’interactivité. Les enjeux d’aujourd’hui dans mon domaine d’étude sont les outils et les méthodes qui évoluent rapidement. Il faut être en constante évolution pour rester à niveau. Je souhaite donc continuer mes études jusqu’au niveau Master afin d’avoir un profil qui correspondra à la demande et aux enjeux futurs.

Je ne sais pas encore vers quel domaine de spécialisation me tourner bien que la réalité augmentée soit très attrayante. Aujourd’hui j’envisage de continuer mes études avec le Master interfaces tangibles, proposé à L’École de design Nantes Atlantique, qui me permettrait de garder un profil plus “général”.

J’espère profiter de mes prochains stages pour partir à l’étranger, découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux enjeux et de nouvelles manières de travailler.

Des conseils à donner aux futurs stagiaires d’Emotic ?

Si j’avais des conseils à donner aux futurs stagiaires d’Emotic ce serait : Rassurez-vous, Emotic est comme une grande famille, avec leur bonne humeur c’est un plaisir de venir travailler tous les jours chez eux. Vous aurez l’occasion de vivre de nombreux moments conviviaux, que ce soit lors d’un petit déjeuner, autour du babyfoot ou lors de batailles de nerfs dans les bureaux.

Peu importe votre niveau de babyfoot, le principal c’est de jouer et ils seront là pour donner des petites astuces.

Et surtout, ne pas oublier de verrouiller sa session d’ordinateur sinon, vous risquez d’avoir des surprises !


Blog

Technologies friendly, projets happy & méthodologies easy
(et puis babyfoot aussi !)